Enquête AEFE 2016-17

Une mobilisation AEFE/MLF/Parents pour accompagner les familles

La FAPEE qui milite depuis des années dans le réseau pour une meilleure prise en compte et en charge des élèves a besoins spécifiques participe activement à cet Observatoire pour favoriser une école plus inclusive et utilement bienveillante.

ENQUÊTE AEFE 2016
Le réseau d’enseignement français à l’étranger rassemble 495 établissements scolaires,implantés dans 137 pays, qui scolarisent 342 000 élèves, dans les niveaux homologués, en progression de 2,2 % par rapport à 2015/16 dont :
- 125 000 Français (37%), 176 000 nationaux (51%), 41 000 étrangers tiers (12%),- 74 EGD pour 22 % des élèves du réseau, 156 conventionnés pour 35% des élèves du réseau, 265 partenaires pour 43% des élèves du réseau,
- élèves français : 56% dans les EGD, 44% dans les établissements conventionnés et 21% dans les établissements partenaires.
Plus de 90% des effectifs des EGD, plus de 85% des conventionnés et plus de 80% des effectifs des établissements partenaires sont présents dans les établissements de plus de 500 élèves.

- Nombre d’aménagements pédagogiques par catégorie de dispositifs

En 2015-2016, 8 509 aménagements pédagogiques ont été mis en œuvre :
- Projet d’Accueil Individualisé : 2759,
- Programme Personnalisé de Réussite Educative : 2431,
- Plan d’Accompagnement Personnalisé : 2370,
- Projet Personnalisé de Scolarisation : 949.
Les aménagements les plus représentés se situent en élémentaire et en collège. Le dynamisme pédagogique des équipes d’établissement est à souligner, le PAP, aménagement créé à la rentrée 2015, ayant été immédiatement mis en œuvre.

En 2016-2017, le nombre d’aménagements pédagogiques s’élève à 13 055 :
- Projet d’Accueil Individualisé : 4 555,
- Programme Personnalisé de Réussite Educative : 3754,
- Plan d’Accompagnement Personnalisé : 3797,
- Projet Personnalisé de Scolarisation : 1049 dont 220 PPS MDPH.
Nous avons différencié PPS MDPH et PPS élaboré par les équipes des établissements, afind’affiner le dialogue en cours avec les directeurs de MDPH et la CNSA concernant le parcours des élèves de nationalité française en situation de handicap.

Les aménagements les plus représentés sur les différents cycles sont :
- PAI : cycle 3,
- PPRE : cycle 2,
- PAP : cycle 4,
- PPS : cycle 2.
On constate que l’Europe est le continent accueillant le plus de PAI et de PAP par rapport au nombre total d’élèves scolarisés, l’Afrique arrivant en tête pour les autres aménagements.

6- Nombre d’accompagnants à la scolarité pour les élèves en situation de handicap selon le type d’accompagnement : individuel ou mutualisé
L’accompagnant individuel correspond à un adulte pour un élève et l’accompagnant mutualisé à un adulte pour plusieurs élèves. La mutualisation de l’accompagnant permet de répondre aux besoins d’élèves qui ne nécessitent pas une attention sur un temps long et elle permet également de partager le financement de l’accompagnant.
L’autonomie en milieu scolaire est visée pour l’élève lors de ces temps d’accompagnement.

En 2015/2016 : 725 accompagnants individuels et 80 accompagnants mutualisés.
En 2016/2017 : 653 accompagnants individuels et 48 accompagnants mutualisés.
Ce type d’accompagnement est mis en place quand une situation de handicap est avérée. Grâce à la vigilance des équipes d’établissement, l’accompagnant ne peut être assimilé à un précepteur ou à un maître surnuméraire. Des équipes ont rencontré des difficultés lors de l’organisation de cette compensation humaine quand l’élève n’était pas handicapé.
MODES DE FINANCEMENT DES ACCOMPAGNANTS
la famille : 555
L’établissement : 203
Bourse scolaire : 36
L’employeur : 14