Vie des associations

Comment s’impliquer ?

Parent délégué

Le parent délégué (ou parent relais dans le primaire) représente tous les parents, il est leur porte-parole. Il assure le lien avec l’équipe éducative (professeur des écoles pour le primaire, professeur principal pour le secondaire) et avec les élèves délégués. Il est médiateur en cas de difficulté. C’est un élément important de cohésion pour la communauté éducative.

Nous adaptons sur cette page de présentation les bons conseils de l’APEL
(association des parents d’élèves de l’enseignement catholique)
Nous vous invitons à télécharger notre PPT :

formation-reppe2016-17.ppt

PowerPoint – 1.2 Mo

Parent délégué dans les établissements du réseau 2016-17, Tout ce qu’il faut savoir

Comment devenir parent délégué ?

Il est souhaitable que l’ensemble des parents de la classe soient sollicités par l’APE (envoi d’un courrier, courriel, annonce lors de la réunion de rentrée, etc.), afin qu’ils puissent se porter candidats. Les parents sont ensuite proposés par l’APE, et nommés par le chef d’établissement (ou, dans certains établissements, élus lors d’une réunion de début d’année)

A quoi s’engage le parent délégué ?

  • suivre la formation organisée par l’APE (souvent organisée avec la direction) et travailler en lien avec eux ;
  • assurer sa mission pour toute la durée de l’année scolaire ;
  • respecter la confidentialité des informations dont il sera amené à avoir connaissance concernant les élèves ou leurs familles ;
  • être disponible ;
  • éviter une implication trop affective (nécessité de se distancer émotionnellement) ;
  • se montrer bienveillant à l’égard des personnes et des situations
  • être un élément de cohésion pour la communauté éducative.

Aider à l’animation de la classe

Le parent délégué est tenu au courant des activités qui sont proposées à la classe qu’il suit (ate- liers, sorties, voyages, stages...). Les enseignants peuvent avoir besoin du concours de parents pour aider à l’encadrement de ces diverses activités. Le parent délégué aide à solliciter les autres parents.
Les coordonnées du parent délégué sont communiquées le plus rapidement possible à l’ensemble des parents de la classe, aux enseignants et à tous les autres membres concernés de la communauté éducative. Le parent délégué est invité à se présenter lors des réunions de classe.

Règles de déontologie

Le respect de la confidentialité

La confidentialité concerne, d’une part, ce qui peut être entendu et partagé venant des familles et, d’autre part, les débats et échanges qui se tiennent lors des réunions au sein de l’établissement. Ainsi, ce qui est dit dans l’enceinte du conseil de classe sur les personnes et les dossiers individuels ne peut être répété à l’extérieur.
L’assurance de la confidentialité est indispensable au climat de confiance et à la liberté de parole de l’ensemble des acteurs.

Le devoir de réserve

La liberté d’expression est un droit fondamental des personnes. Mais dans une fonction inscrite dans un cadre institutionnel, le devoir de réserve exige la recherche de l’impartialité dans les propos tenus. Il s’agit de s’exprimer pour éclairer un débat, sans jamais vouloir imposer des convictions ou tenter d’établir un rapport de force. Il s’agit de s’exprimer comme représentant, au nom de ses mandants, et non de communiquer une opinion personnelle.
Attention aux propos mettant en cause la compétence professionnelle d’un membre de l’établissement ou les compétences éducatives de parents. Cela concerne bien évidemment ce qui peut se dire à l’oral, comme tout ce qui pourrait laisser des traces écrites ou numériques.

Le respect du rôle de chacun

Dans le dialogue parents/enseignants et éducateurs, il est indispensable que chacun s’exprime sans confusion des rôles et sans porter de jugement. Dans les éclairages sur une question, sur un dossier, il appartient à l’animateur des échanges de bien veiller au croisement des regards et à la complémentarité des approches.

La solidarité avec la décision prise

S’il est fondamental que chacun puisse voir sa parole reconnue dans le cadre des échanges et débats, il est tout aussi fondamental, qu’une fois décision prise, chacun l’assume et s’en montre solidaire.