Parents de la Mission Laïque Française / OSUI

Assemblée générale de la Mission Laïque Française

Les instances de la Mission laïque française et de l’Office scolaire universitaire (OSUI) se sont réunies le mardi 21 janvier à la Maison de l’Amérique latine. Le président a présenté son rapport moral annuel et le directeur général est revenu sur les activités de l’association de l’année écoulée.

Assemblée générale de la Mission Laïque Française

Lire le rapport d’activité 2018-19

Cartographie générale : 109 établissements sur programme français dans 39 pays,

  • 32 EPR = 32 340 élèves
  • 23 actions de coopération éducative
  • 18 écoles d’entreprises : 2 413 élèves
  • 60 partenaires : 28 065 élèves

Les points à retenir :

  • Baisse du nombre des écoles d’entreprises (changement de politique des grands groupes et demande sociale beaucoup moins attachée à l’enseignement français)
  • Dégradation de la situation des établissements du Liban avec la crise actuelle. Baisse des effectifs (-3,5%) et de très nombreux impayés. Tous les élèves sont cependant scolarisés
  • Le réseau Espagne résiste ( 9 établissements, 6 552 élèves). L’établissement de Reus passe en EPR
  • Le réseau Maroc est florissant, 10 établissements, près de 11 236 élèves
    (de nombreux projets immobiliers à Rabat ). Majorelle à Marrakech va sans doute poursuivre jusqu’au bac.

Projets de développement :

  • Protocole d’accord avec l’OCP (office chérifien des phosphates) pour créer 3 lycées homologués de 600 élèves (ouverture 2022) à Benguérir, Kourigba et au nord d’El Jedida. L’OCP déconcentre son siège à El Jedida. L’OCP a déjà un réseau d’écoles marocaines (20 000 élèves)
  • Une "joint venture" ingénierie pédagogique de la MLF avec 2 investisseurs à Casa (ouverture 2022)
  • Angola : La MLF fait de la coopération éducative avec le gouvernement angolais et Total au travers du programme Eiffel qui a créé 4 établissements scientifiques/techniques pour formés des jeunes de familles défavorisées aux métiers de la filière de l’industrie pétrolière, aujourd’hui, ces établissements sont au top du classement des écoles angolaises. 2 lycées supplémentaires vont être créés.
  • PROPARCO, filiale de l’AFD signe un protocole d’accord avec la MLF pour un emprunt de 60 M€ (30M pourconstruction d’un établissement à Alexandrie en Egypte, 10 M€ pour la réhabilitation du lycée Verdun à Beyrouth, 10 M€ sur la réhabilitation d’Addis Abeba -à la condition que les parents consentent à signer un protocole transactionnel pour accepter des augmentations raisonnables- ;
    5M€ pour la maternelle de Rabat et 5M€ de subvention pour faire de la formation biface en Côte d’Ivoire (profs du réseau EFE + profs des lycées nationaux).

Gouvernance :

  • Audit financier pour évaluer les risques
  • conseil scientifique chargé de la formation des personnels (notamment de direction en partenariat avec l’université Laval) et évaluation des établissements et des personnels.

Prochain congrès autour du thème de la culture d’établissement (2ème année) à Reims du 6 au 8 avril.