Actualités

Déclaration liminaire de la FAPEE

CA AEFE du 14/03/2019

Nous sommes convaincus à la FAPEE que la complémentarité des apports des uns et des autres contribue fortement à la cohérence et au dynamisme d’un établissement scolaire et d’un système éducatif.
Savoir associer les parents change tout : la confiance mutuelle, l’état d’esprit et le sentiment d’appartenance.

Déclaration liminaire de la FAPEE

Monsieur le président,
Monsieur le directeur,
Mesdames, Messieurs les administrateurs,

Nous souhaitons féliciter Monsieur Olivier Brochet pour sa nomination à la direction de l’Agence et formulons des voeux de succès dans cette période de réforme essentielle à laquelle la FAPEE doit être pleinement associée.
La FAPEE, qui a élaboré en mai dernier 50 propositions concrètes issues de constats faits depuis longtemps, se félicite que Madame la député Samantha Cazebonne s’en soit inspiré pour partie dans son rapport dans lequel elle rappelle qu’il y a lieu d’entendre les attentes élevées des parents.

Oui, les parents qui ont fait le choix de l’enseignement français à l’étranger – car c’est un choix – ont des attentes élevées et nous devrions tous nous en réjouir car cela témoigne d’un attachement et d’un intérêt, bien plus positifs que l’indifférence ou la désaffection.

Ces attentes que la FAPEE exprime et défend sont d’ordre pédagogique, économique et stratégique. Ces attentes visent à ce que les coûts de fonctionnement du réseau soient maîtrisés et restent abordables pour les familles tout en maintenant une offre scolaire de qualité, concurrentielle, internationale et adaptée aux réalités locales. Elles visent également à renforcer le partenariat effectif avec les parents d’élèves, dans un esprit constructif au sein des établissements – dont beaucoup sont gérés par une association de parents d’élèves qui en assument la responsabilité juridique et financière – ou au sein de ce conseil d’administration puisque nous ne sommes que deux représentants des familles dans un conseil qui compte 28 membres !

Papa-Maman – pour reprendre l’expression condescendante d’un syndicat de personnels – sont les principaux contributeurs d’un réseau qu’ils financent à 80% mais ce n’est pas uniquement par leur large participation financière qu’ils doivent avoir voix au chapitre. Eux aussi permettent d’assurer la continuité du service public d’éducation et le rayonnement de la France : ce n’est pas un monopole catégoriel.

Pour continuer à filer la métaphore servie lors du comité technique paritaire, Papa-Maman ne veulent pas conduire le bus ou désormais piloter l’avion, ils font confiance à l’AEFE et à ses personnels pour cela. Mais ils ne veulent plus être considérés comme de simples passagers dont le prix du billet ne cesse d’augmenter. Il convient d’arrêter de regarder dans le rétroviseur pour plutôt regarder devant le chemin à parcourir si on veut faire évoluer l’institution qu’elle pour perdure.
Papa-Maman ne sont pas des ennemis, des hystériques, des ignorants mais des partenaires raisonnables à la réflexion commune. Et de grâce bannissons une fois pour toutes ce terme inapproprié d’usager pour décrire les parents. Ils sont des membres à part entière de la communauté éducative et des acteurs incontournables du système éducatif.
Nous sommes convaincus à la FAPEE que la complémentarité des apports des uns et des autres contribue fortement à la cohérence et au dynamisme d’un établissement scolaire et d’un système éducatif. Savoir associer les parents change tout : la confiance mutuelle, l’état d’esprit et le sentiment d’appartenance, ce dont le ministère de l’Education nationale est bien conscient, le titre de la réforme en cours l’atteste.

Nous attendons désormais la concertation entre les différents acteurs et les orientations présidentielles. Ceci ne dispense toutefois pas qu’un groupe de travail émanant du conseil d’administration de l’Agence soit créé afin que soient étudiées les recommandations du rapport Cazebonne et que nous puissions ensemble envisager l’avenir de ce réseau, les contraintes qui s’imposent et les réformes à mettre en œuvre.

Je vous remercie de votre attention.

François Normant
Président de la FAPEE

Déclaration liminaire FAPEE CA Aefe 14/03/2019

PDF – 108 ko