Actualités

Enseigner dans un établissement français à l’étranger

les diplômes de l’université de Clermont Auvergne

Enseigner dans un établissement français à l'étranger

Les établissements français à l’étranger recrutent deux types de personnels pour assurer les enseignements :
- des personnels expatriés ou résidents qui sont titulaires de l’Education Nationale ;
- des personnels dits "recrutés locaux" qui sont recrutés directement par un établissement scolaire ou par son comité de gestion et ont signé avec cet employeur un contrat conforme au droit local (distinct d’un contrat de droit public français). Souvent, ces personnes ne sont pas titulaires de l’Education Nationale.

Dans le cas des personnels recrutés localement, le besoin de formation est reconnu comme important avant la prise de fonction mais aussi durant les premières années d’exercice. Il s’agit alors de proposer à ces enseignants non titulaires une formation d’adaptation et de réflexion sur l’emploi. La reconnaissance à travers un diplôme est également importante, le diplôme va donner une légitimité aux personnes en charge d’enseignement.

Le DU « Enseigner en établissement français de l’étranger », parcours professeur des écoles, a été validé par la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire de l’Université Clermont-Auvergne du 27 juin 2016 et par le Conseil d’Administration du 8 juillet 2016.
Le 15 mai 2018, le DU EEFE s’enrichit de deux nouveaux parcours : enseigner les mathématiques en collège/lycée et enseigner le français en collège/lycée. C’est le seul diplôme proposé en France par les universités. Ce diplôme est plus particulièrement porté par les enseignants du site ESPE du Puy-en-Velay.

Les objectifs du DU EEFE
Il s’agit de proposer aux enseignants recrutés une formation sous la forme d’un Diplôme Universitaire (DU) orienté vers l’enseignement du premier degré mais également vers l’enseignement du français et des mathématiques en collège / lycée (à partir de la rentrée 2018). Le DU développe des contenus propres aux gestes professionnels des enseignants, aux données didactiques et pédagogiques des disciplines scolaires, à l’intégration du numérique dans l’enseignement et à une approche inclusive de la difficulté scolaire.

Genèse : La mise en place du DU EEFE
Les étudiants inscrits au DU EEFE durant l’année 2016 – 2017 étaient issus exclusivement des établissements AFLEC. Durant cette année, le Ministère de l’Education de Dubaï qui délivre les accréditations aux établissements d’enseignement, le Knowledge and Human Development Authority (KHDA) recommande le recrutement d’enseignants plus qualifiés pour les postes de non titulaires. En juin 2017, le KHDA a reconnu que le DU EEFE donnait la possibilité à ses titulaires de postuler sur des postes d’enseignants.
En juin 2017, l’Inspecteur Général PIETRZYCK a écrit un rapport suite à la commande de l’ambassadeur de France au Liban « Rapport sur la formation initiale des professeurs de recrutement local dans les établissements homologués du Liban ». Les conclusions du rapport seront favorables au déploiement du DU EEFE come unique diplôme sur les zones PO (Proche-Orient) et MOPI (Moyen-Orient et Péninsule Indienne).
A la rentrée 2017, le partenariat s’est élargi aux établissements de la Mission Laïque Française (MLF) et de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE). Il concernait alors 10 établissements et 24 inscrits.
A la rentrée 2018, suite à la volonté de l’Ambassade de France au Liban, de l’AEFE, de la MLF, de l’AFLEC et du groupe ELITE (opérateur financier), un Institut de Formation est créé au Liban. Cet institut va, en lien avec l’Université Clermont-Auvergne, délivré le DU EEFE. D’autres diplômes construits avec l’Université Clermont-Auvergne devraient également voir le jour dans les prochaines années.

Pour l’année 2018 – 2019 le DU est également proposé à d’autres enseignants issus d’autres zones. Il concerne aujourd’hui 80 inscrits, de trente pays différents (Algérie, Andorre, Arabie Saoudite, Belgique, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Cambodge, Cisjordanie, Chine, Djibouti, EAU, Etats-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Kenya, Liban, Madagascar, Maroc, Népal, Oman, Pologne, Portugal, Qatar, Salvador, Sri Lanka, Turquie, Viet Nam).

Le projet particulier avec le Consulat de France à Jérusalem
Dans le cadre du déploiement du DU EEFE, le consulat de France à Jérusalem a souhaité s’appuyer sur ce diplôme pour accompagner la création d’un nouvel établissement : le Lycée Français International de Ramallah. Volonté commune entre la France et La Palestine, cet établissement à deux ans d’existence et propose actuellement une scolarisation pour les élèves de maternelle. Dès l’an prochain une classe de CP va ouvrir, puis une classe d’élémentaire l’année suivante… Les quatre étudiantes issues des universités de
Ramallah et de Naplouse et inscrites au DU pourront grâce au DU être recrutées comme enseignantes au sein du LFI de Ramallah.

A la rentrée 2019 :
- un nouveau partenariat avec l’Institut Français du Chili va permettre à une quinzaine d’étudiants de s’inscrire au DU. Ces étudiants seront également accueillis en France pour un mois de stage (immersion dans des classes, formations complémentaires…) ;
- un partenariat est également en cours avec des établissements en Tunisie.

L’intérêt de cette formation universitaire est également son prix, autour de 1 900€.

Entretien réalisé avec M. Raphaël Coudert, responsable de la formation à l’ESPE de Clermont-Auvergne
raphael.coudert@uca.fr