Actualités

Orientation dans le supérieur & 1er bilan Parcoursup

  • 46% des bacheliers poursuivent leurs études supérieures en France
  • Beaucoup de candidatures vers des formations disposant de leur propre mode d’admission (hors Parcoursup)
Orientation dans le supérieur & 1er bilan Parcoursup
  • 46% des bacheliers poursuivent leurs études supérieures en France
  • Beaucoup de candidatures vers des formations disposant de leur propre mode d’admission (hors Parcoursup)
  • 17134 bacheliers(niveau terminale homologué)
  • 10823 candidats EFE inscrits sur Parcoursup
  • 6 898 candidats ont accepté une proposition d’admission : 45% d’élèves français (3 132) et 55% d’élèves non français (3 766)
    97% des candidats ont reçu une proposition d’admission sur Parcoursup
    140 élèves n’ont obtenu aucune proposition, 26 d’entre eux ont souhaité être suivi par une commission d’affectation en académie.

Analyse de la campagne 2018 :

Malgré une diminution du nombre de candidats cette année,le taux d’acceptation de nos élèves à une proposition d’admission est significativement plus important (65%, contre 61% en 2017). L’augmentation du nombre de bacheliers étrangers dans le réseau peut expliquer la baisse du nombre de candidats sur Parcoursup, même si ces éléments sont à relativiser compte tenu des admissions hors Parcoursup (voir 4°).
Les types de formation demandées et acceptées ne varient pas des années précédentes (voir graphique ci-après).

Compte tenu du très fort taux de proposition d’admission et du très faible taux d’élèves sans solution cette année (1,3%), il convient de dresser un bilan positif de la procédure Parcoursup dans le réseau EFE.

4. L’attractivité de l’enseignement supérieur français : un nombre important d’admissions sur des formations hors Parcoursup
Un nombre croissant d’élèves de l’EFE poursuivent leurs études en France vers des formations disposant de leur propre mode d’admission (hors Parcoursup). Ces établissements sont principalement les écoles de commerce proposant des Bachelors, Sciences Po (Paris et Campus délocalisés), l’université Paris Dauphine et les Instituts d’Etudes Politiques en Région.

L’AEFE recense annuellement, par le biais d’une enquête Orientation (MAGE), des informations complémentaires aux données issues de Parcoursup sur le devenir des bacheliers du réseau. Cette enquête montre depuis 5 ans une progression importante du nombre de candidats vers le supérieur français hors ParcourSup.

Compte tenu de la fiabilisation des données de cette enquête (taux de réponse de 85%), les projections 2018 permettent d’estimer un nombre de bacheliers intégrant une formation hors Parcoursup s’élevant à 1 147 élèves (714 français et 433 étrangers).

Ainsi en 2018, 7 966 élèves ont déclaré poursuivre leurs études en France (6 898 dans Parcoursup, 1 147 hors portail).
Sur la base de ces éléments, les proportions de poursuite d’études des bacheliers de l’EFE vers l’enseignement supérieur français sont les suivantes :
- Taux d’attractivité de l’enseignement supérieur français dans le réseau : 46%
- Taux d’attractivité pour les bacheliers français : 56%
- Taux d’attractivité pour les bacheliers étrangers : 40%

Données AEFE