Actualités

11 mai 2021

Les jeunes Français expatriés invités

L’Association des Jeunes de France rassemble des jeunes âgés de 14 à 21 ans et a pour objectif d’être l’association porte-parole des jeunes à l’Assemblée Nationale. Elle prône le dialogue, la représentation, l’équité ainsi que la fraternité entre tous, son but étant d’échanger sur des sujets de la vie de la jeunesse ainsi que des actualités de nos jours actuelles et futures de la société française. L’association des Jeunes de France est apartisane. Elle assure cet engagement afin de représenter l’ensemble des jeunes. Elle est divisée en six groupes de travail différents qui mènent indépendamment des projets sur le sujet de la jeunesse dans notre société. l’association des Jeunes de France est une organisation regroupant des jeunes français en France comme à l’étranger, qui les représente dans les débats parlementaires et les organisations des français de l’étranger.
Jeunes de France

11 mai 2021

Réponses de Jean-Michel Blanquer sur les épreuves terminales du bac

Réponses de Jean-Michel Blanquer sur les épreuves terminales du bac

Suite à une importante mobilisation de notre fédération, d’APE et d’élus des français de l’étranger pour obtenir des aménagements pour les épreuves du bac là où les établissements sont fermés, nous avons été entendus.

Le ministre JM Blanquer vient en effet d’annoncer :
Que si l’épreuve terminale de philosophie ne peut pas avoir lieu, alors ce sera la note de contrôle continu qui sera prise en compte.
Que s’il n’est pas possible d’organiser le Grand oral dans des lieux dédiés, alors il sera fait recours à des solutions à distance techniquement éprouvées.
Autrement dit, le recours à la session de remplacement de septembre pour élèves de terminale est désormais écarté, ce qui est un grand soulagement pour l’orientation de ces derniers dans le supérieur.

Aucun aménagement n’est en revanche prévu sur les modalités de passation de l’écrit et de l’oral de français de première et sur les épreuves du DNB de 3e. Il est plausible que si ces épreuves ne peuvent pas se tenir aux dates prévues, il y aura alors organisations d’épreuves à la rentrée. Ce n’est évidemment pas idéal mais beaucoup moins problématique que pour les élèves de terminale.

Merci à tous ceux qui se sont mobilisés. Une seconde victoire après une première qui a été l’obtention des mêmes modalités de passation des épreuves pour les élèves en CNED réglementé que pour les élèves des classes homologuées.

6 mai 2021

Bac 21 : Courrier de la FAPEE à la DGESCO

Il faut recourir au contrôle continu dans les régions où les épreuves ne pourront pas se tenir en présentiel.

Si le ministre dit avoir entendu les inquiétudes des élèves sur leurs apprentissages et préparation aux examens dans cette année chaotique, il doit entendre ceux de l’enseignement français à l’étranger.dont les établissements sont durablement fermés.
Lire le courrier

Bac 21 : Courrier de la FAPEE à la DGESCO
6 mai 2021

Bac 21 Les épreuves terminales assouplies mais maintenues

Le ministre s’est exprimé hier à la télévision et a adressé un courrier aux chefs d’établissement sur le territoire français. Chaque candidat de terminale se présentera donc à une épreuve écrite, de philosophie, et à une épreuve orale, portant sur ses enseignements de spécialité.

Bac 21 Les épreuves terminales assouplies mais maintenues

Le ministre, conscient des difficultés de cette année argue de l’intérêt général des élèves de terminale devant être préparés aux attentes de l’enseignement supérieur qui n’auront pu passer, pendant toute leur scolarité ,aucune épreuve dans le cadre formel de l’examen, les révisions importantes et la concentration qu’elles requièrent.

Les aménagements complémentaires :
1/Epreuve de philosophie  : à la publication des résultats, sera prise en compte pour chaque candidat la meilleure des deux notes qu’il aura obtenues, l’une à l’épreuve terminale, l’autre issue de la moyenne annuelle obtenue dans le cadre du contrôle continu de la discipline.
2/ Grand oral :

  • lors de la première partie de l’épreuve, consistant en un exposé de cinq minutes, chaque candidat pourra disposer des notes qu’il aura saisies lors de sa préparation de vingt minutes ;
  • pendant la deuxième partie de l’épreuve – l’entretien–, il pourra recourir à un support comme un tableau pour y illustrer ou expliciter ses propos (en y posant une équation, en y esquissant une carte, ...) ;
  • enfin, chaque candidat présentera au jury un descriptif, visé par ses professeurs ayant en charge les enseignements de spécialité et par la direction de son établissement, où figureront les points des programmes qui n’auront pu être étudiés.
    Des consignes de bienveillance seront très logiquement transmises aux jurys, au regard des circonstances particulières de cette session.
    Deux documents élaborés par l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, seront à disposition sur les modalités d’évaluation de l’épreuve. https://eduscol.education.fr/729/presentation-du-grand-oral

Epreuves anticipées de français (14 textes dans la voie générale, 7 dans la voie technologique). autres aménagements : deux séries de trois sujets de dissertation (chaque sujet de dissertation étant en rapport avec l’une des œuvres inscrites au programme limitatif et son parcours associé) et deux commentaires sur deux objets d’étude distincts. Pour la voie technologique, ce seront deux commentaires et deux contractions de textes, chacune suivie d’un essai, qui seront proposés.
Les candidats disposeront ainsi d’un choix doublé par rapport à une session normale.
Pour l’épreuve orale de français, plusieurs aménagements seront mis en œuvre, qui permettront à chaque candidat de gagner en confiance tant pendant sa préparation que lors de l’épreuve elle-même :

  • les professeurs peuvent mentionner les points du programme qu’ils n’ont pu aborder du fait des circonstances ;
  • pour la seconde partie de l’épreuve, les candidats pourront consulter et utiliser l’œuvre qu’ils auront étudiée en lecture cursive : ils pourront ainsi circuler dans l’œuvre, faire référence à un passage précis, et ainsi démontrer également leur maîtrise de l’œuvre lue ;
  • enfin, les examinateurs offriront à tous les candidats qu’ils reçoivent, avant le début de leur préparation, la possibilité de choisir entre deux textes relatifs à deux objets d’étude différents.
27 avril 2021

La FAPALFE, le réseau des APA d’Espagne

Un bel exemple d’union associative

La FAPALFE, le réseau des APA d'Espagne

L’Espagne est riche d’établissements français (22) dont le plus ancien date de 1859. Le réseau ibérique des parents est la FAPALFE, née en 2010 de la volonté de coopération de 2 administrateurs de la FAPEE, Mariola Lopez de la Fuente du lycée français de Valence et Andres Porta de Zaragoza. Ils voulaient, au-delà des différences très institutionnalisées de l’époque, que les parents des établissements de la Mission Laïque et de l’AEFE dialoguent, partagent leurs informations et soient collectivement une force de proposition et d’action.

C’est ainsi que la FAPALFE a réuni les APEs non gestionnaires et membres de la FAPEE, des lycées français EGD de Madrid, Barcelone et Valence, des établissements conventionnés de Malaga et Bilbao, des lycées MLF de Saragosse, Alicante, Gran Canaria, Murcie, Santa Cruz de Tenerife, Séville, Valladolid et Villanueva de la Cañada (Madrid) et du lycée privé de Bel-Air (Sant Pere de Ribes, Barcelone). Palma de Mallorca (MLF) a fluctué au gré de ses difficultés et de son éclatante renaissance, toujours soutenu par les parents de la FAPALFE.

Ce bel exemple d’union associative a su résister à tous les écueils qui guettent la vie des parents d’élèves du réseau : la surenchère, la colère, l’atonie pour s’emparer des sujets qui comptent et a toujours su batailler pour les causes justes dont les principales restent la garantie de l’accès - par la conversion des notes du bac français- aux filières sélectives des universités espagnoles, la qualité de l’enseignement et la soutenabilité des frais de scolarité pour l’ensemble des familles.

Présidée par Jean-Nicolas Pagnoux (Villanueva de la Cañada) depuis novembre 2016, elle se réunit régulièrement en présentiel ou en visio pour traiter au plus près du terrain les problématiques rencontrées par les APE et les parents . Elle est l’interlocutrice du SCAC et a embarqué le GPE du lycée Charles Lepierre de Lisbonne sur les sujets communs aux établissements de la Péninsule.

Aujourd’hui, son défi est de garder les communautés parentales de chacun des établissements soudées dans un esprit constructif et collaboratif. Les parents bénévoles de la FAPALFE se retrouvent autour des notions d’engagement et de service aux familles et de partenariat attentif avec les directions et leurs tutelles.

26 avril 2021

Accès des Français de l’étranger à la journée défense et citoyenneté en ligne

Impossible techniquement pour l’instant...

La FAPEE a demandé au ministère de l’Europe et des affaires étrangères, au travers de la sénatrice Joëlle Gariaud Maylam, pourquoi les jeunes Français résidant à l’étranger ne pouvaient pas participer à la journée Défense et citoyenneté en ligne, mise uniquement en place pour ceux vivant en France.

Accès des Français de l'étranger à la journée défense et citoyenneté en ligne

Accès des Français de l’étranger à la journée défense et citoyenneté en ligne
Question et réponse du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères publiée dans le JO Sénat du 22/04/2021 - page 2707

23 avril 2021

Webinaire "Spécial enseignement français en Tunisie"

Mohamed Ahmed Gargouri, administrateur FAPEE et président de l’APE du lycée Louis Pasteur, Zied Hassen, président du comité directeur de l’APEESFT, vous invitent à un échange sur l’enseignement français en Tunisie avec la députée Samantha Cazebonne*, Dominique Maillard, coordonnateur AEFE Tunisie & Libye et François Normant, président de la FAPEE, le 7 mai à 20h (heure de Tunis)
Lien d’inscription au webinaire
Vous êtes attendus nombreux !

*Samantha Cazebonne est auteure du rapport L’enseignement français à l’étranger : une ambition réaffirmée dans un nouveau contexte international

16 avril 2021

Facebook live

Retour sur le plan d’urgence, les bourses scolaires, la prise en charge des AESH et la garantie des prêts par Samantha Cazebonne et François Normant

Vous avez la possibilité de visionner la présentation et les réponses à vos questions
https://www.facebook.com/SamanthaCazebonnedeputee/videos/1356747104688345

Facebook live

Découpage de la vidéo :
🔹 00 à 07 min : Introduction Samantha Cazebonne et François Normant
🔹 07 min à 37 min : Retour sur le bilan des aides aux familles et aux établissements, présentation des derniers chiffres présentés lors du CA de l’AEFE de mars 2021
🔹 37’ à fin : Réponses aux questions en direct
° Question sur les bourses scolaires
° Question sur la phase 3 du plan d’urgence
- Retour sur le dispositif AESH (minute 52)
° Question sur l’augmentation des frais de scolarité
° Question sur le nouveau dispositif remplaçant l’ANEFE

12 avril 2021

CNED règlementé : le ministre revient sur une décision inique

Les courriers de protestation auront fait bouger le ministre sur les EC3 de terminale et L’EC2 (épreuve de spécialité en 1ère) qui seront désormais passés en contrôle continu

Pour les candidats de terminale :
« Madame, monsieur,

Vous êtes candidat au baccalauréat général ou technologique pour la session 2021 et êtes inscrit(e) en classe de Terminale au CNED, en scolarité complète réglementée.

Je vous informe que le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a décidé de nouvelles mesures à votre égard, dans le prolongement de sa décision de février de retenir les notes de contrôle continu des enseignements de spécialité en lieu et place des épreuves terminales. Afin de tenir compte des modalités spécifiques d’inscription, de suivi et de notation des élèves inscrits au CNED en scolarité complète réglementée, le ministre a en effet décidé que les notes que vous avez obtenues dans le cadre de année scolaire 2020-2021 en classe de terminale seront prises en compte au titre des épreuves ponctuelles du contrôle continu pour les disciplines suivantes : l’histoire géographie, les deux langues vivantes obligatoires, l’enseignement scientifique pour la voie générale ou les mathématiques en voie technologique. Les épreuves ponctuelles correspondantes sont donc annulées.

L’épreuve d’éducation physique et sportive est par ailleurs neutralisée.

Ainsi, vous ne devrez participer qu’à l’épreuve écrite de philosophie et à l’épreuve terminale orale (dite « grand oral »).

Je vous souhaite pleine réussite dans ces épreuves.

Edouard Geffray

Directeur général de l’enseignement scolaire »

Pour les candidats de première :
« Madame, monsieur,

Vous êtes candidat au baccalauréat général ou technologique pour la session 2022 et êtes inscrit(e) en classe de Première au CNED, en scolarité complète réglementée.

Je vous informe que le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a décidé de nouvelles mesures à votre égard, dans le prolongement de sa décision de février. Afin de tenir compte des modalités spécifiques d’inscription, de suivi et de notation des élèves inscrits au CNED en scolarité complète réglementée, le ministre a en effet décidé que les notes que vous avez obtenues dans le cadre de année scolaire 2020-2021 en classe de première seront prises en compte au titre de l’épreuve ponctuelle du contrôle continu pour l’enseignement de spécialité qui n’est pas poursuivi en terminale. L’épreuve ponctuelle correspondante est donc annulée.

Ainsi, vous ne devrez participer qu’à l’épreuve anticipée de français (partie écrite et partie orale).

Je vous souhaite pleine réussite dans ces épreuves.

Edouard Geffray

Directeur général de l’enseignement scolaire »

7 avril 2021

Rémunération des résidents : contour d’une réforme

Dans le cadre des groupes de travail sur le financement du réseau, les partenaires sociaux (AEFE/syndicats) examinent une possible simplification de la rémunération des personnels résidents. Les expatriés ne sont pour l’instant pas concernés.

Les échanges ont porté sur le traitement brut indiciaire, l’indemnité spécifique liée aux conditions de vie locale (ISVL) et l’avantage familial. L’AEFE envisage d’instaurer la gratuité des frais de scolarité pour les enfants de 3 à 16 ans des personnels résidents en lieu et place de l’avantage familial.
Les discussions ont porté sur la prise en charge des enfants âgés de 0 à 3 ans et la création d’un supplément familial de traitement afin de compenser le coût lié à l’arrivée d’un enfant dans une famille, indépendamment des frais d’écolage.

|