Actualités

11 mai 2020

Entretien avec le directeur de l’AEFE (7/5/20)

Entretien avec le directeur de l'AEFE (7/5/20)

Le directeur s’est exprimé sur l’annonce du ministre Le Drian pour accompagner l’ensemble des établissements du réseau et passer du mieux possible le cap très difficile lié à la pandémie (+50M€ d’aide à la scolarité et + 100M€ pour les familles étrangères et les établissements) doit se traduire par des mesures très concrètes. L’exigence d’une démarche globale et cohérente pour l’ensemble de l’EFE explique la lenteur - alors que nous lui rappelons les attentes pressantes des familles- de la mise en place de ces dispositifs leur permettant de bénéficier de la solidarité nationale.
Le directeur devrait communiquer en tout début de semaine. L’’axe général de ce plan est destiné au soutien de l’ensemble des familles en difficulté et au maintien de la scolarité de tous leurs enfants.

S’agissant de l’aide aux familles françaises : Suite à nos demandes répétées, une réponse est apportée aux difficultés des familles dans le cadre du 3ème trimestre (et 1er trimestre du rythme sud) en permettant un recours gracieux auprès de la direction de l’AEFE – jeudi 7 mai, 1500 recours avaient été formulés. Ce chiffre devrait largement progresser jusqu’à la clôture prévue au 30 mai.
Pour les bourses scolaires 2020-21, une instruction prolongée des dossiers des familles déjà boursières ou déposant un nouveau dossier de bourses, doit permettre aux familles d’ajouter des pièces supplémentaires permettant une augmentation de la quotité d’aide préalablement prévue. Les consulats ont reçu des messages pour retarder les conseils consulaires de bourses (CCB). En tout état de cause, les conseillers consulaires, les représentants de parents seront consultés comme l’exige la réglementation de ces CCB.
La Commission nationale de bourses scolaires (CNB) initialement prévue fin juin est repoussée en septembre pour un examen approfondi des décisions prises. Une première information sera néanmoins donnée en juillet aux membres de la CNB.

Soutien aux familles étrangères en difficulté : Là encore, comme nous le demandons, des remises totales ou partielles des frais de scolarité du 3ème Trimestre seront effectuées pour les familles dont la situation le justifie. Les établissements en EGD et conventionnés constateront leur perte auprès de l’AEFE. Pour les établissements partenaires qui ne peuvent bénéficier d’aide directe, d’autres outils seront prévus en fonction de leurs difficultés ( suppression des frais de participation au réseau sur la mutualisation (2%) et au delà, une possible avance de trésorerie (en examen encore avec France Trésor)).

Service pédagogique De nombreuses questions sont posées par les familles notamment
sur les Examens :

  • La FAQ su le site du MEN a été mise à jour le 4 mai. Elle ne rentre pas dans le détail des cas particuliers du réseau qui seront traités spécifiquement au niveau de la mission de pilotage des examens et des directions des examens des académies partenaires.
    Prise en compte des notes : l’EFE va s’appuyer sur la date du 16 mars, notamment pour pouvoir comptabiliser les notes des élèves des établissements fermés depuis fin janvier en Asie. Il a été précisé que ces notes pouvaient servir à montrer l’engagement des élèves, mais aussi et surtout à répondre aux besoins d’examens locaux ou d’évaluations à fournir dans le cadre de projet post-bac.
  • Oral de français de première : Si les élèves peuvent se déplacer, l’oral se tiendra dans les établissements considérés comme centre d’examen. Si le confinement n’est pas levé, l’oral sera passé en septembre.
  • Le calendrier des commissions académiques d’harmonisation du bac a été discuté avec les académies partenaires pour tenir compte des exigences d’inscription dans l’enseignement supérieur étranger. Une commission spécifique dédiée à l’EFE se fera par académie.
  • Réouverture des établissements : L’organisation se fait en lien rapproché avec le service pédagogique, sachant que l’EAD et le présentiel seront juxtaposés en raison des contraintes sanitaires. Des modules viendront renforcer les élèves les plus fragiles.
    Quid losqu’il y aura du distanciel à cause des mesures sanitaires : équiper les classes de tableaux blancs interactifs.
    Serait-il possible d’avoir simultanément un enseignement en présentiel et en distanciel en équipant les classes de tableaux blancs interactifs ? Pour mieux prendre en charge les élèves en difficulté, Madame Driancourt envisage un dispaching entre enseignants en EAD et enseignants en présentiel.
  • Rentrée septembre  : Les établissements réfléchissent au meilleur à l’accompagnement des élèves sur le retour en présentiel. Les enseignants devront aussi tous être devant élèves ce qui impose de penser le plan de formation continue nécessaires sur la réforme du bac en distanciel via des modules synhrones et asynchrones de 2 ½ journées.
  • EAD pour les classes maternelles ? Si, selon la cheffe du service pédagogique ce sera le cycle où on a vu les plus belles innovations, de fait, cet enseignement suppose la présence active des parents.
  • Questionnaires : Les enquêtes de satisfaction doivent se poursuivre au niveau des établissements, organisés par les proviseurs pour les élèves, les familles et les enseignants. Tout le monde a besoin de retours.

Devant notre demande pressante d’explications sur les modalités concrètes d’accompagnement des familles, le directeur a dit comprendre tout à fait les attentes des familles, leur inquiétude. Moins leur colère. Il précise que l’envoi des factures du 3ème T a toujours été accompagné d’un message d’attention sur les difficultés rencontrées par les familles dans l’attente de mesures complémentaires (ce que certaines APE démentent). Pour le directeur, l’AEFE fera une dépense globale, très coûteuse, et mettra en place des dispositifs de soutien sur le T3 et la rentrée les plus adaptés possibles.

11 mai 2020

Plateforme d’entraide pour les EBEP

Plateforme d'entraide pour les EBEP

La FAPEE est heureuse de vous annoncer sa coopération avec la FEDEEH* pour apporter une aide scolaire, méthodologique, morale, d’orientation via une plateforme numérique, aux lycéens (et on espère très bientôt aux collégiens !) en situation de handicap.
Les jeunes bénévoles de la FEDEEH, souvent issus d’écoles d’ergothérapeutes, d’orthophonistes mais aussi de l’ESSEC ou encore Polytechnique, s’engagent pour les lycéens des établissements français à l’étranger et leur assurer une continuité pédagogique la plus adaptée possible à leurs besoins.

Il suffit à l’élève de s’inscrire via le lien suivant : www.entraide-handicap-fedeeh.org
L’élève sera alors mis en relation avec un bénévole de la FEDEEH.
Ce soutien est gratuit, alors n’hésitez pas !
Nous espérons vivement que cette coopération vous sera utile.

Corinne Truffier, référente Handicap

*FEDEEH : Fédération étudiante pour une dynamique d’études et emploi avec un handicap
Pour en savoir plus, allez visiter leur site : https://fedeeh.org

11 mai 2020

Les conditions d’un réel plan d’urgence à l’EFE

Les conditions d'un réel plan d'urgence à l'EFE

"Aujourd’hui, nous attendons les mesures concrètes qui doivent accompagner la crise liée au Covid-19, et nous réagirons aux modalités de mise en place et à la façon dont nous y serons associés".
François Normant, président de la FAPEE a répondu aux questions du journal Français à l’étranger.

30 avril 2020

150 millions d’aide pour l’enseignement français à l’étranger

Ci-dessous le communiqué du MEAE et du MACP qui donne les grandes lignes du plan d’aide aux Français de l’étranger et notamment au réseau de l’EFE.

Communiqué MEAE 29/04/2020

PDF – 122 ko

150 millions d'aide pour l'enseignement français à l'étranger
29 avril 2020

Lettre de la FAPEE au MEAE 29/04/2020

courrierfapee.meae.200429-2.pdf

PDF – 144.1 ko

6 avril 2020

Signez la lettre de la FAPEE au directeur de l’AEFE

Signez la lettre de la FAPEE au directeur de l'AEFE
Pour que notre voix porte, merci de signer cette lettre et d’en diffuser le lien pour que l’ensemble des parents puisse en faire de même.

Sur change.org => http://chng.it/nWq8ygzsWM

Lire le courrier (format PDF) adressé le 6 avril à la direction de l’AEFE

Carta abierta del Señor François Normant, presidente de la FAPEE, al Sr. Olivier Brochet, Director de la AEFE

Letter from Mr. Francois Normant, President of FAPEE to Mr. Olivier Brochet, Director of AEFE

Tradução para o português da Carta aberta ao Sr. Olivier Brochet, Diretor da AEFE

3 avril 2020

Des examens en contrôle continu

Des examens en contrôle continu

En raison de la situation sanitaire de confinement, la nouvelle formule écarte les épreuves écrites et orales terminales.

Les critères qui ont prévalu dans cette décision : ne pas léser les élèves, garantir leur sécurité, garantir l’équité, assurer un maximum de semaines de cours jusqu’en juin.

Les notes des épreuves seront la moyenne des notes obtenues au 1er et 2ème trimestre . Les notes obtenues en cette période de confinement ne compteront pour des raisons d’équité mais l’assiduité des élèves durant toute l’année sera un élément pris en compte.
DNB : moyennes des notes sur les 1er et 2eme trimestres
Première : épreuve anticipée de français : à l’écrit, moyenne du contrôle continu, à l’oral , une épreuve terminale est maintenue si les conditions sanitaire le permettent, avec moins de textes (15)
E3C : l’épreuve 2 est supprimée. Les notes des E3C seront la moyenne des épreuves E3C1 et E3C2 (passée en terminale).
L’enseignement de spécialité abandonné en fin de 1ère et l’enseignement scientifique seront évalués sur le contrôle continu de l’année (hors notes durant la période de confinement)
Bac de terminale : les épreuves seront évaluées sur le contrôle continu des 2 premiers trimestres.
Un jury d’harmonisation composé d’inspecteurs étudiera les livrets scolaires pour garantir l’équité, l’harmonisation des notes entre établissements et l’assiduité des candidats jusqu’en juin.
Pour les élèves ayant des notes entre 8 et et 10, des oraux de rattrapage seront organisés début juillet.
Pour ceux dont les notes en contrôle continu sont inférieures à 8, une session classique sera organisée en septembre. Pour les élèves passant le bac en candidats libres, au CNED (sauf s’ils ont un livret scolaire, auquel cas ils valideront le bac en juillet comme les autres), le bac sera passé en septembre également.

1er avril 2020

Message des ministres aux équipes de l’EFE

Aux enseignants, personnels administratifs et personnels de direction
des établissements d’enseignement français à l’étranger
en raison de la crise du Covid-19

Message ministres aux personnels EFE 31/03/2020

PDF – 162.5 ko

Message des ministres aux équipes de l'EFE
26 mars 2020

Courrier aux ministres pour les établissements et les familles du réseau

Appel de la FAPEE pour un plan d’urgence solidaire pour le réseau d’enseignement français à l’étranger afin d’assurer ensemble la survie des établissements.

Courrier aux ministres pour les établissements et les familles du réseau

Télécharger le courrier

Documents joints

La consultation de ce document est limitée aux adhérents de l'association.

S'identifier

Courrier aux ministres pour les établissements et les familles du réseau

PDF – 157.5 ko
25 mars 2020

Aménagement du calendrier et des concours postbac

Aménagement du calendrier et des concours postbac

A la lumière de l’évolution de la situation sanitaire sur le territoire national et après avoir échangé avec la conférence des présidents d’université, la conférence des grandes écoles et la conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs, Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal ont décidé de réviser le calendrier ainsi que les modalités d’organisation des concours nationaux prévus au printemps 2020, avec pour priorités de préserver la santé des étudiants et de garantir l’égalité de traitement de l’ensemble des candidats. Lire

|