Vie scolaire et suivi de l’élève

La vie scolaire, c’est :

  • Les Droits et obligations des élèves
  • La Démocratie scolaire : Les représentants des élèves - délégués de classe, Conseil des délégués de la vie lycéenne, conseil de vie collégienne
  • Les relations aux autres et le respect de soi : le Harcèlement, les conduites à risques

Faire l’état des lieux de la Vie scolaire dans votre établissement

La vie scolaire est une composante puissante du projet d’établissement. Par sa dimension éducative et participative, la vie scolaire crée un cadre favorisant la réussite de la scolarité des élèves et leur épanouissement. Il y a lieu en conséquence d’entretenir dans l’établissement un climat de confiance, de respect mutuel et de responsabilité partagée.
De nombreux établissements choisissent de formuler une charte éducative plutôt qu’un règlement intérieur, incluant les règles de vie, les relations avec les familles, les modalités d’application de la charte ‘d’après le BO spécial N° 6 du 25 août 2011

enque_te_sur_la_qualite_de_la_vie_scolaire.docx

Word – 166.9 ko

Lutte contre le harcèlement :

Réponse du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères
publiée dans le JO Sénat du 24/06/2021 - page 4001

L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), opérateur du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, attache la plus grande importance à la question particulièrement grave et sensible du harcèlement scolaire, et notamment du cyber harcèlement, au sein du réseau des 540 établissements d’enseignement français à l’étranger répartis dans 138 pays. À ce stade, aucun élément tangible ne permet de caractériser une augmentation du phénomène de harcèlement ou de cyber harcèlement dans le réseau. L’AEFE est particulièrement vigilante et conduit des actions concrètes pour prévenir et sanctionner le harcèlement et le cyber harcèlement afin de faire des établissements du réseau des lieux d’apprentissage dans le respect de chaque personne. Elle s’attache à mettre en œuvre les dispositifs de prévention nécessaires dans les établissements, tous homologués par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports (MENJS). Ainsi de nombreuses actions sont organisées à l’intention des personnels : - en matière de sensibilisation, les outils du MENJS sont couramment utilisés : présentation du "Protocole de harcèlement entre élève"et du site institutionnel"Non au harcèlement"dont le guide"Que faire pour agir contre le harcèlement dans mon école ? ", avec un accent mis sur le protocole de traitement face à une situation de harcèlement ; - l’AEFE travaille également à former les personnels sur ces questions, en lien avec le MENJS. Ainsi, un cycle de conférences est engagé depuis mars 2021 avec la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) du MENJS à destination de tous les chefs d’établissement, adjoints et directeurs d’écoles du secteur Europe du réseau de l’AEFE ; - le plan de formation continue de l’AEFE pour 2021-2022, déployé dans l’ensemble du réseau, prévoit des stages sur cette thématique, par exemple "Formation d’équipes ressources harcèlement" ; - la question du harcèlement est également intégrée dans le contenu de stages plus généraux comme "Comment construire le parcours citoyen des élèves à l’école élémentaire ? "ou"vie scolaire" et sera présente dans les séminaires de rentrée, par exemple en Afrique. La situation en Amérique du Nord est particulière à cet égard, dans la mesure où, conformément au droit local, une formation organisée par des prestataires locaux est obligatoire pour les établissements, chaque école intégrant un volet harcèlement dans son règlement intérieur. La thématique du harcèlement est néanmoins abordée chaque année dans le cadre de la formation des conseillers principaux d’éducation sur la zone et dans une formation sur le climat scolaire. Les élèves sont, quant à eux, sensibilisés dans le cadre des conseils de vie collégienne ou lycéenne, mais également grâce à des pratiques pédagogiques de coopération ou des opportunités d’engagement citoyen qui leur sont offertes. Si la question du harcèlement doit être traitée avec des réponses spécifiques, elle doit tout autant relever d’une action plus globale en termes de climat scolaire en établissement (construction inter degré d’un parcours citoyen, travail collectif sur la justice scolaire, sujet des sanctions, de la médiation et autres pratiques restauratives, cohérence des postures et pratiques éducatives des personnels d’éducation et d’enseignement, alliance éducative avec les familles, travail sur la qualité de vie à l’école, à l’instar de l’action "bien-être pour bien apprendre et bien enseigner"). L’interlocuteur premier de la famille est le chef d’établissement ; en cas de sanctions, celles-ci doivent être définies et exécutées à ce niveau. Enfin, au siège de l’AEFE, l’Inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) "vie scolaire", qui prendra ses fonctions le 1er septembre 2021, aura dans ses missions ce dossier prioritaire.