AGENDA DE LA FAPEE


29-30 mai : Rencontre des parents d’élèves du Maroc
12 Juin : Conseil d’administration AEFE
18-19 juin : Commission nationale des Bourses
4-5 JUILLET, PARIS : FORUM FAPEE sur l'Orientation/ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE FAPEE


Année 2013-14

FAPEE: Enquête Vie Scolaire

Infolettre juillet 2014

Infolettre juin 2014

Infolettre mai 2014

Infolettre avril 2014

Infolettre février 2014

Si les membres du bureau de l'APE ont changé, merci de mettre à jour vos informations auprès du bureau de la FAPEE

Note sur le rôle des établissements scolaires dans le dispositif des bourses

Ce texte actualise la note sur le rôle des établissements scolaires à la suite de la réforme de la représentation des Français de l'étranger et l'adapatation du réseau consulaire.
Voir la totalité du document dans l'onglet "documents" puis "Bourses scolaires"

Etablissements conventionnés: plus forte représentation de l'AEFE?

Etablissements conventionnés: les élus veulent resserrer les liens avec l'AEFE

Question écrite n° 12280 de Mme Hélène Conway-Mouret (Français établis hors de France - SOC) publiée dans le JO Sénat du 26/06/2014 - page 1492

Mme Hélène Conway-Mouret appelle l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la gouvernance des établissements français à l'étranger. Malgré les investissements se chiffrant en millions d'euros chaque année, principalement consacrés à des projets immobiliers, auxquels s'ajoute l'enveloppe des bourses, la gouvernance de ces établissements n'inclut pas systématiquement de représentation institutionnelle de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger, ni de représentation de son ministère de tutelle.
Elle demande donc s'il serait envisageable de conditionner, au sein des conventions à venir, une présence institutionnelle dans les conseils d'administration de ces établissements.

Dans la même optique, au vu du risque de déconventionnement de certains établissements et de l'impuissance de l'agence à répondre à cette menace avec des armes autres que financières, elle demande si l'on pourrait envisager la mise en place de dispositifs permettant de garantir le lien avec l'opérateur et donc l'État français.

Lycée français de Mexico: réponse de l'AEFE

Question écrite n° 12017 de M. Jean-Yves Leconte (Français établis hors de France - SOC) publiée dans le JO Sénat du 12/06/2014 - page 1357

M. Jean-Yves Leconte attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la situation du lycée français de Mexico.

Le refus du gestionnaire du lycée français de Mexico de continuer à accepter une convention prévoyant la mise en place d'enseignants résidents a ouvert une crise importante à Mexico. De nombreux enseignants résidents sont partis, remettant en cause la capacité de l'établissement de rester conforme à l'homologation par l'éducation nationale à la rentrée 2014.
Sans validation par son conseil d'administration, l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) a signé une nouvelle convention qui sort du cadre prévu par la loi n° 90-588 du 6 juillet 1990 portant création de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE). Par un courrier du 25 avril 2014, la directrice de l'AEFE refuse la publication de la convention entre le lycée français de Mexico et l'AEFE. Ce type de convention a pourtant toujours eu un caractère public, car c'est dans la transparence que chacun peut jouer son rôle et que la confiance peut exister dans la communauté scolaire.
Au regard des inquiétudes qui s'expriment toujours à Mexico sur l'évolution de cet établissement, sa gouvernance (que l'AEFE a validée en signant une nouvelle convention), son caractère laïque, sa qualité à la suite du départ de nombreux professeurs et l'évolution des frais de scolarité sur les six à sept prochaines années, la transparence sur cette convention est indispensable. Il est essentiel de rendre publiques les conditions que l'AEFE a imposées au gestionnaire pour l'établissement de cette nouvelle convention.

La transparence sur cette convention est aussi indispensable pour éviter l'hémorragie des souhaits de déconventionnement que Mexico a ouverte. En effet cette nouvelle convention, sans être publique, tente de nombreux comités de gestion de par le monde, en particulier du fait des détachements directs de personnels par l'éducation nationale.
Cette nouvelle possibilité intéresse de nombreux établissements. Elle permet de contourner un certain nombre de difficultés liées au plafond d'emploi de l'AEFE et au coût des pensions civiles. Mais c'est aussi une remise en cause des efforts effectués par l'AEFE en matière d'harmonisation de gestion des personnels des établissements.
Il lui demande donc comment l'AEFE envisage de rendre ce nouveau statut cohérent avec la politique de ressources humaines qu'elle développe depuis vingt ans.

La communauté scolaire de Ouagadougou et Bobo en deuil

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris que des élèves et des parents du lycée Saint Exupéry sont comptés parmi les victimes de l'accident du vol Air Algérie.

Le conseil d'administration de la FAPEE tient à témoigner toute sa sympathie et son soutien dans cette terrible épreuve qui bouleverse l'ensemble de la communauté scolaire du lycée français de Ouagadougou et l'école de Bobo Dioulasso.
Après la perte du vol de la Malaysian Airlines à bord duquel se trouvait une famille du lycée de Pékin, c'est la seconde fois cette année que des familles du réseau sont victimes d'un accident aérien. Tous les parents d'élèves de la FAPEE se sentent touchés par ces drames et sont à vos côtés par la pensée.
La FAPEE présente ses condoléances aux familles, aux Comités de Gestion et à tous ceux qui de près ou de loin sont touchés par ce drame.
Xavier Gonon (président)
François Denis (président adjoint)

Gouvernance des établissements conventionnés

La nouvelle convention signée entre le conseil d'administration du lycée franco-mexicain et l'AEFE intrigue...
Voir ci-dessous les deux questions de Jean-Yves Leconte sur le lycée franco-mexicain, l'autre d'Hélène Conway sur la participation institutionnelle de l'Etat français aux comités de gestion et les réponses du ministère des Affaires étrangères

Engagement des élèves: une nouvelle circulaire

La participation des élèves à la vie de leur établissement est très inégale dans le réseau.  Favorisée fortemnt dans certains, elle est cependant trop souvent marginale dans beaucoup.  C'est cependant  une des dimensions les plus éducatives  où peuvent s'acquérir des savoirs être (autonomie, prise de responsabilités, travail collaboratif et vivre ensemble, ouverture sur la sociologie des organisations, aisance dans la prise de parole...) qui serviront tout au long de la vie.
lire la circulaire

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21...