Classes à double niveau et nombre maximum d’élèves par classe

La constitution des classes requiert tout d’abord l’avis des équipes enseignantes. Le chef d’établissement statue en dernier lieu sur ces propositions, qui répondent à des choix pédagogiques. La loi de la Refondation de l’Ecole, le découpage du parcours de l’élève en cycle, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture ainsi que les nouveaux programmes, nous incitent à organiser des classes à multi-niveaux en sachant qu’il n’existe pas de quotas sur le nombre d’élèves par classe.

Cette entité est d’emblée hétérogène dans le sens où les élèves ont des profils d’apprentissage divers.

La répartition en multi-niveaux permet :
- une meilleure interaction entre les élèves pour stimuler le langage et pour structurer la pensée,
- les élèves apprennent à respecter les possibilités et les limites de chacun. L’entraide et l’autonomie sont ainsi favorisées,
- chacun d’entre eux peut avancer à son rythme grâce à une pédagogie différenciée permettant l’adaptation des modalités d’apprentissages et des supports.
L’Agence veillera à rappeler aux établissements la nécessité d’informer les familles des choix pédagogiques lors de la constitution de leurs classes.
(Réponse en questions diverses CA AEFE 27 mars 2017)