Sections internationales/ autres parcours linguistiques

JPEG - 86.9 ko

logo FDEI

La FAPEE soutient le développement des sections internationales dans le réseau parce qu‘elles lui semblent la réponse intelligente à l’enseignement des langues- au premier rang desquelles, la langue locale- dans le contexte biculturel et plurilingue de l’enseignement français à l’étranger.

La section internationale est le lieu, par excellence, d’une coopération pédagogique internationale. Elle repose sur un accord avec un pays où l’on parle la langue choisie pour définir un curriculum spécifique. Les enseignants, dont certains sont mis à disposition par le pays concerné pour les enseignements en histoire, géographie et littérature travaillent sur des programmes établis en concertation par les autorités éducatives françaises et celles de ce pays.

Sections internationales dans le réseau

Les sections internationales
En septembre 2021, le réseau comprend 241 sections internationales dans 117 établissements et 54 pays. Le nombre de ces sections a plus que doublé en cinq ans.
Les sections internationales anglophones représentent 54 % des sections internationales du réseau. Le réseau compte 65 sections internationales en arabe. C’est la deuxième langue la plus représentée. Le chiffre est en progression, répondant à la volonté manifestée par le ministère de tutelle de développer l’enseignement de la langue arabe dans les établissements de l’enseignement français à l’étranger, notamment dans les pays non arabophones.
Par ailleurs, le développement de sections internationales dès l’école primaire est encouragé. En 2021, il en existe 79, soit, 32,6 % du nombre total de sections internationales dans le réseau.

Les sections internationales offrent un cadre pédagogique et didactique de très grande qualité pour un enseignement en langues et culture intégré.
Elles sont propices à la construction de compétences bilingues et plurilingues, et développent chez les élèves une aptitude véritable à l’interculturalité.


Elles constituent des parcours d’excellence qui favorisent la réussite des élèves.

L’effort méthodologique doit porter sur le primaire :
=> existe t-il une adaptation/traduction du programme français ?
=> Des directives claires ?
=> Une méthodologie partagée ?

Les sections européennes ou de langues orientales (SELO)

Ouvertes en lycées, elles proposent l’apprentissage renforcé d’une langue et d’une culture européenne ou orientale par l’enseignement d’une ou plusieurs disciplines non linguistiques (DNL) dans la langue de la section.
Dans les voies générale et technologique, cette DNL est proposée parmi les enseignements non linguistiques communs (histoire-géographie, enseignement scientifique, mathématiques, EPS, etc.) ou de spécialité (dans le cycle terminal). Ces choix sont faits en fonction de la possibilité qu’offrent les spécialités à l’élève de développer ses capacités en termes de réflexion et d’échanges d’idées, et sa connaissance approfondie de la civilisation du ou des pays où est parlée la langue de la section. Cette dimension est garantie par le projet de l’établissement qui organise des activités culturelles et d’échanges.
À la rentrée 2021, l’AEFE compte 132 sections européennes ou de langues orientales. Elles sont proposées en allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais et portugais. La scolarité en section européenne ou de langue orientale permet aux candidats au baccalauréat de se présenter à une évaluation spécifique pour obtenir la mention "section européenne" ou "section de langue orientale", suivie de la désignation de la langue sur leur diplôme du baccalauréat général, technologique ou professionnel.

Les disciplines non linguistiques hors SELO

Afin d’encourager l’apprentissage en langue vivante, régionale ou étrangère au lycée, les disciplines non linguistiques (DNL) peuvent être dispensées en partie dans ces langues,
conformément aux horaires et aux programmes en vigueur dans les classes considérées. L’élève a la possibilité de suivre au moins une heure hebdomadaire sur l’horaire normal de tout ou partie du programme d’une discipline, choisie parmi les enseignements communs ou de spécialité en fonction de la possibilité qu’elle offre au candidat de développer ses capacités en termes de réflexion et d’échange d’idées, tout en se familiarisant avec la culture du pays concerné. Dans les établissements de l’AEFE, 14 DNL hors SELO ont été ouvertes depuis 2020. Elles concernent l’anglais, l’espagnol et le russe.

Le dispositif PARLE développé par l’AEFE depuis 2018

Les parcours adaptés et renforcés en langues étrangères (PARLE), proposés à partir du CP et jusqu’à la fin du collège, sont un dispositif d’enseignement des langues complémentaire des sections internationales. Ils sont particulièrement adaptés aux établissements ne pouvant développer des SI, leur permettant d’offrir aux élèves un enseignement renforcé des langues
dès le plus jeune âge et leur ouvrant par la suite les portes de dispositifs existant au lycée exclusivement.

Comme tous les autres dispositifs linguistiques du réseau, il consiste en l’enseignement de la langue ainsi que l’utilisation de la langue pour l’apprentissage d’autres matières.
Les PARLE peuvent être proposés dans différentes langues.

Le baccalauréat international

BFI : architecture globale

Word – 14.1 ko

A la rentrée 2022, le baccalauréat français international remplacera l’option internationale du baccalauréat (OIB)Il permettra une meilleure prise en compte des langues avec la possibilité de présenter jusqu’à quatre langues.
Voir les documents ci-joints