Textes : Instances et élections

Synthèse de notre enquête sur les parents délégués de classe

novembre 2019

Synthèse de notre enquête sur les parents délégués de classe

Parmi les 40 APE du réseau qui nous ont répondu, 82.5% sont des APE d’EGD de l’AEFE (Moscou, Londres (CDG), La Haye, Valence, Barcelone, Marrakech, Ho-Chi Minh, Hanoï, Alger, Tunis, Abu Dhabi, Pékin, Munich…) ou EPR de la Mission Laïque (Alicante, Madrid (Molière),…
Parmi les conventionnés qui nous ont répondu : Tokyo, Sao Paulo, Sydney, Ile Maurice, Rio (APEs non gestionnaires), Brasilia, Singapour, et des partenaires comme le CFBL de Londres.
Merci à toutes !

Désignation des parents délégués de classe

Pour plus de 30% des établissements, les élections des parents délégués se font lors de la première réunion parents-professeurs en début d’année scolaire. (Ces parents peuvent être membres ou pas de l’APE.)
55% d’entre eux suivent plus ou moins le code de l’éducation qui stipule que les parents délégués sont nommés sur présentation de l’APE (ou des APE) en fonction de la représentativité de chacune aux élections des représentants de parents élus au conseil d’établissement. Sachant que beaucoup d’établissements dans le réseau n’ont qu’une association de parents, un volontariat se fait auprès de l’APE « Les parents désireux se font connaître à travers un questionnaire envoyé par l’APE et un tirage au sort est effectué si nécessaire ». Dans un cas, l’établissement et l’APE font ensemble appel à des volontaires validés ensuite par le chef d’établissement.
Ainsi, la désignation des parents délégués peut se faire tôt dans l’année scolaire, bien en amont de la date des élections au conseil d’établissement.
Pour le reste, le volontariat se fait auprès du chef d’établissement. Dans ces cas, L’APE n’a aucune visibilité ni aucun droit de regard.

Parents-relais au primaire

Le code de l’éducation nationale n’institue pas de parents relais en primaire, ce qui est bien dommage. Nous n’avons pas posé de question spécifique dans cette enquête mais plusieurs établissements ont spontanément mentionné les parents-relais. C’est une demande que la FAPEE a depuis longtemps et qui est incluse dans nos points dans le cadre du groupe de travail de l’AEFE sur les instances.

Formation des parents délégués

Dans 50% des réponses, l’animation est un travail conjoint de l’APE et de la direction. Dans 40% des cas, c’est de la responsabilité de l’APE.
Ils sont réunis pour une présentation de leur fonction, des instances et de la charte/bonnes pratiques des parents délégués (qui n’est pas encore généralisée).

Conseil de classe : Préparation, déroulement du conseil de classe, animation de la fonction de parent délégué

Dans 80% des réponses, un mail est envoyé aux parents de la classe par les parents délégués. Une APE organise des réunions trimestrielles avec les coordinatrices de niveau de l’APE. Les parents délégués rencontrent une fois par trimestre, et par niveau, la Direction et les CPE.
De la même façon, une APE a créé 2 postes de Grands-délégués, un pour le collège et un pour le lycée. Des réunions ont lieu avant chaque conseil de classe. Les Grand-délégués regroupent et remontent les remarques positives ou négatives ainsi que des propositions à la direction.
Si une réunion avec le professeur principal n’est pas systématique avant le conseil de classe, dans toutes les réponses, et conformément aux textes, un tour de table est effectué en début de conseil. A noter : aucun parent délégué ne sort lorsque le cas de leur enfant est concerné.
Enfin, tous les parents délégués (sauf 1) font un compte-rendu qui est visé par le président du conseil de classe ou le chef d’établissement ou le professeur principal. Ce compte-rendu est souvent envoyé par la direction via l’ENT (Pronote,…)

NB : Aujourd’hui, des réflexions sont menées sur le format du conseil de classe du cycle terminal du lycée qui devra forcément évoluer avec la multiplicité des enseignements de spécialités.