Scolarité dans le réseau

Présentation du nouveau bac français international

La FAPEE a été invitée le 15/10/2020 à une consultation sur une possible évolution de l’OIB pour mieux répondre aux attentes des sections internationales.

Présentation du nouveau bac français international

Ce modèle est à l’étude et nous le soumettons actuellement à la consultation de l’ensemble de nos partenaires internationaux, ainsi que des principaux acteurs de l’EFE, des associations de parents, afin d’aboutir à une version consensuelle, équilibrée et qui réponde aux aspirations et aux besoins différents des élèves de SI tels que vous serez en mesure de nous aider à les identifier. Le projet concernerait les élèves de première à partir de la rentrée 2022 pour la session 2024 du baccalauréat. Nous souhaitons ainsi vous soumettre ci-après et dans la perspective de nos échanges :

  • les grands principes de ce projet ;
  • l’architecture globale des enseignements linguistiques et internationaux ; - les questions relatives aux spécificités de chaque section.

Les grands principes du projet

Principe 1 : la continuité

  • Les sections internationales (SI) continuent à proposer un parcours allant de la maternelle à la classe de seconde ;
  • le BFI se substitue à l’OIB pour le cycle terminal (classe de première et classe de terminale) ;
  • la dimension partenariale du dispositif des SI perdure, notamment pour la rédaction des programmes et l’évaluation ;
  • les sections binationales, les dispositifs bilangues et les sections européennes continuent d’exister parallèlement ;
  • le BFI repose sur l’architecture globale du nouveau baccalauréat ;
  • les élèves du BFI suivent un enseignement de langue de section (LS) et en LS conséquent, visant un niveau de maîtrise avancé (C1-C2).

Principe 2 : les humanités à la française

  • Les grandes caractéristiques du baccalauréat français, et sa tradition de développement de l’esprit critique, des valeurs humanistes, d’une approche méthodique perdurent ;
  • cet aspect est renforcé par un module de LS intitulé « connaissance du monde » qui repose sur une pédagogie active et ouverte sur le monde, un projet partenarial porté par l’élève et un programme articulant histoire des idées et sciences politiques, connaissance des enjeux du monde contemporain et culture des pays des langues étudiées. Pour favoriser l’engagement de l’élève, le module s’appuie sur un projet qu’il porte en lien avec un partenaire étranger (élu, ONG, autre lycée du réseau de la LS)
    Principe 3 : la souplesse des parcours choisis
  • Comme tous les lycéens, les élèves du BFI choisissent librement 3 (en première) puis 2 (en terminale) enseignements de spécialité (à l’exception de LLCER) ;
  • les élèves du BFI choisissent un parcours de renforcement linguistique porté sur la LS, la LVB, voire la LVC ;
  • les élèves du BFI ayant choisi un renforcement linguistique en LS ou LVB peuvent également choisir un enseignement optionnel de LVC ou de la langue du pays hôte pour les établissements d’enseignement français à l’étranger ;
  • les élèves du BFI suivent en outre au moins deux enseignements dans la LS (DNL).
    Le renforcement de la diversité linguistique ouvre la possibilité de répondre à des besoins de publics différents, que les élèves soient en France ou dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger, en proposant des parcours bilingues, trilingues, voire quadrilingues lorsque la langue du pays hôte est associée.

Des questions relatives aux spécificités des BFI demeurent à l’arbitrage et donneront lieu à discussion avec l’ensemble des partenaires